La Force est avec vous : la France reconnaît officiellement le sabre laser comme un sport

La Fédération française d'escrime vient d’homologuer les duels au sabre laser. Un pas de plus pour encadrer et promouvoir la pratique, entre sport et culture geek.

Si jamais vous tentez un jour un combat au sabre laser, ne vous mettez pas trop la pression : a priori, le risque de vous faire transpercer le bide par une lame d’énergie pure comme Dark Maul face à Obi-Wan Kenobi reste assez faible. En tout cas, une chose est sûre : la discipline – même pratiquée à l’aide de répliques en plastique bardées de LED et sans véritables Jedi – est de plus en plus reconnue puisqu’elle vient d’être officiellement homologuée par la Fédération française d'escrime (FFE), comme l’explique Associated Press.

Le sport, qui réunit en France plusieurs compétitions chaque année avec près de 90 clubs et un peu plus d’un millier de licenciés, passe donc une étape importante. L'homologation est en effet synonyme d’encadrement, notamment pour ce qui est de l’entraînement et de la formation des instructeurs.

Des règles assez proches de l'escrime, mais des combats plus spectaculaires

Pour s’affronter au sabre laser, il faut suivre les règles de la Sport Saber League, une académie créée il y a quatre ans à Paris. Tout se passe dans des arènes de huit mètres sur huit : les duels se concentrent en trois minutes chrono et le principe suit en gros celui de l’escrime. Chaque adversaire tente de parvenir le premier à 15 touches, le fait d’atteindre la tête, les bras, les jambes ou les mains donnant plus ou moins de points.

Grosse spécificité, ceci dit : pour favoriser les mouvements amples et spectaculaires, l’arme doit obligatoirement être pointée vers l’arrière avant chaque attaque. Pour ce qui est de la sécurité, un arbitre et quatre assesseurs surveillent le face-à-face et les deux duellistes se protègent à l’aide de casques et de gants.

Gros lifting pour la Fédération française d'escrime

Même si le sabre laser est déjà affilié à la FFE depuis l’année dernière, l'homologation devrait un peu plus aider l’organisme – dont le nombre d’adhérents a tendance à baisser depuis 10 ans – à attirer les nouvelles générations. Une façon, aussi, d’institutionnaliser et de célébrer la culture geek.

Reste désormais une question cruciale, posée par The Verge : à quand la reconnaissance officielle des combats au blaster par la Fédération Française de Tir ?

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous