USA : un sénateur veut bannir les loot boxes pour les moins de 18 ans

Il compte bientôt déposer un projet de loi devant le sénat.

Être majeur pour payer. Le sénateur Josh Hawley s’en prend aux jeux vidéo. Dans un projet de loi, intitulé « The Protecting Children from Abusive Games Act », l’homme veut interdire les loot boxes et les micro-transactions dans les jeux pour les moins de 18 ans. Pour rappel, les loot boxes sont ces caisses de butin que l’on peut obtenir en déboursant de l’argent. Certains y voient une dérive des jeux de hasard ou des jeux d’argent, puisque certains objets gagnés de la sorte peuvent aussi être échangés ou vendus.

Ce projet inclut à la fois les jeux conçus pour les mineurs et ceux qui autorisent les plus jeunes à effectuer des transactions financières. Le sénateur prend l’exemple de Candy Crush et ses « Paquets Succulents » (« Luscious Bundle » en VO) à 150 dollars qui donnent de la monnaie dans le jeu. Mais la façon exacte d’identifier les jeux destinés aux mineurs reste encore à être confirmée. 

Poursuites judiciaires. Dans un communiqué, le sénateur écrit : « Quand un jeu est conçu pour les enfants, les développeurs ne devraient pas être autorisés à monétiser leur dépendance. Et quand les enfants jouent à des jeux conçus pour les adultes, ils devraient être exclus des micro transactions compulsives. Les développeurs de jeux qui exploitent sciemment les enfants doivent faire face à des poursuites judiciaires ». 

La réponse au sénateur. L’organisation américaine Entertainment Software Association, qui représente les sociétés de jeux vidéo, a répondu à ce projet de loi : « De nombreux pays, dont l’Irlande, l’Allemagne, la Suède, le Danemark, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, ont estimé que les loot boxes n’ont rien à voir avec les jeux d’argent. Nous sommes impatients de partager avec le sénateur les outils et les informations déjà fournis par l’industrie, qui permettent aux parents de garder le contrôle des dépenses dans le jeu. Ils ont déjà la possibilité de limiter ou d'interdire les achats dans le jeu avec un contrôle parental. »

Jeux d'argent ou pas ? En septembre 2018 en France, la question de ces loot boxes avaient attiré l’attention des professionnels du domaine. L’ARJEL (l’Autorité de régulation des jeux en ligne) avait expliqué : « L’introduction de la dimension monétaire dans les jeux dits sociaux ou gratuits et dans les jeux vidéo, peut porter atteinte aux principes communs qui fondent la régulation des jeux d’argent et en particulier la protection des consommateurs et l’interdiction du jeu des mineurs ». Le dialogue est ouvert, notamment pour une sensibilisation des consommateurs et des parents. 

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous