Tué par Twitch, Youtube Gaming ferme ses portes

Google a décidé de fermer pour de bon l’application YouTube Gaming cette semaine. L’aveu d’un échec face à Twitch mais, surtout, le signe d’une nouvelle stratégie recentrée sur le cloud gaming.

RIP YouTube Gaming (2015 -2019). Google a décidé d’exécuter l’application et le site dédié au service cette semaine. Si l’annonce était déjà teasée en septembre dernier, cette fois-ci la date est bel et bien fixée : le jeudi 30 mai d’après une FAQ publiée spécialement pour la fin de la plateforme, soit demain.

Pour le géant américain, c’est d’abord l’aveu d’un gros fail face à Twitch. Censé concurrencer le numéro 1 du streaming, le portail s’était lancé en 2015 après le rachat de son concurrent un an plus tôt par Amazon – un deal que Google avait d’ailleurs raté de peu.

Le service a beau avoir plus ou moins tenté de cloner les principes de Twitch, du côté de son interface comme via certaines fonctionnalités permettant pour les streamers de monétiser leur activité, cela n’aura pas suffi à rameuter une audience suffisamment balèze.

Adieu le streaming, direction le cloud gaming avec Stadia

Comme l’explique Ars Technica, l’application n’a pas réussi – contrairement à son concurrent – à se construire comme un simili-réseau social, avec une communauté active de créateurs et de viewers. La confusion entre YouTube Gaming et YouTube tout court reste l’un des plus gros facteurs : le contenu lié aux jeux vidéo s'élève en effet à plus de 50 milliards d’heures de vidéo chaque année sur la plateforme de Google, mais le public ne le visionne tout simplement pas sur l’appli et le site dédiés.

Google a aussi et surtout décidé de repenser sa stratégie en se recentrant ses projets dans le cloud gaming. Fini le streaming à l’ancienne, l’entreprise cherche désormais à se lancer directement dans le jeu vidéo avec l’arrivée prochaine de Stadia. YouTube Gaming, lui, se fond juste dans le reste de YouTube : les abonnements ont été fusionnés, certaines fonctionnalités survivent et les services de livestream restent disponibles.

Aucun contenu ne devrait donc in fine disparaître. L’application, de son côté, rejoint le paquet de services fermés par Google ces derniers temps comme Inbox, Google+, Allo et – d’ici peu – Hangouts et Google Play Music. Ne reste donc plus qu’à trouver une place dans ce cimetière plein à craquer.

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous