Test : que vaut la version 3DS de Kirby : Au fil de la grande aventure ?

La 3DS respire encore un peu, et la boule rose la plus mignonne de Nintendo entend bien nous le prouver avec ce nouveau portage.

On vit une période un peu triste. La Nintendo 3DS est en train de mourir lentement et en silence, éclipsée par le succès énorme de la Switch. Mais personne n’oubliera qu’il s’agit de l’une des meilleures consoles de tous les temps. Et Nintendo a décidé de soigner jusqu’au bout son catalogue de jeux déjà ahurissant, avec des adaptations prestigieuses.

Après Luigi’s Mansion et Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser, voici donc Kirby : Au fil de la grande aventure, portage d’un excellent jeu Wii sorti à la fin de la vie de la console. Alors, que vaut cette adaptation qui sera peut-être le dernier jeu de la console ? Suivez le fil d’Ariane pour avoir la réponse.

Un scénario qui n’invente pas le fil à couper le beurre

On ne joue pas vraiment à un Kirby pour le scénario, mais en gros, ce glouton de Kirby mange une tomate pas nette qui l’envoie dans un monde en laine. Dans ce royaume mystérieux, Kirby est aussi transformé en contour de fil à coudre, ce qui l’empêche d’utiliser sa célèbre capacité d’aspiration pour copier les pouvoirs des ennemis. Mais il a d’autres atouts (on y reviendra plus bas). Il se retrouve donc à faire alliance avec PonPon, « prince de Courtepointe » pour affronter un méchant sorcier nommé « Maillalenvers » (véridique), sauver ce monde textile et retourner à Dreamland en chair et en os.

Une identité visuelle qui ne perd pas le fil

La direction artistique de ce Kirby est LA RAISON principale d’y jouer. Ce monde et ces personnages en laine font forcément craquer, et ce jeu a tellement marqué certains joueurs que le studio qui l’a réalisé (Good Feel) a donné naissance quelques années plus tard à un autre titre très mignon dans un monde de laine : Yoshi's Woolly World. L’animation du décor et des personnages est pleine d’inventivité, et même si ce portage 3DS est un peu moins joli et fluide que la version Wii, ça reste un plaisir pour les yeux.

Un gameplay qui donne envie d’en découdre

C’est l’autre point fort du titre. Le gameplay de ce Kirby était déjà un régal sur Wii, et il s’adapte parfaitement aux contrôles de la 3DS. On prend beaucoup de plaisir à fouetter les éléments du décor pour découvrir des trésors ou s’ouvrir des passages, et à enrouler les ennemis pour créer des bobines de laines à lancer sur eux. Les différentes transformations de Kirby (en voiture ou en tank par exemple) donnent aussi du piment en plus de faire fondre notre cœur. De même, l’ajout dans cette version 3DS des « tricotalents » que l’on vole aux ennemis et qui se rapprochent des pouvoirs traditionnels des autres jeux Kirby, est une nouveauté bienvenue.

Une difficulté qui donnera peu de fil à retordre

La série Kirby est connue pour sa facilité, et cet épisode ne fait pas exception à la règle. Par défaut, Kirby ne peut pas mourir, même quand il tombe dans un trou. La seule punition est le risque de perdre quelques perles accumulées dans le niveau. Cette version 3DS ajoute quand même un mode de difficulté « diabolique » où un démon volant vous poursuit dans tous les niveaux pour vous lâcher des boules pointues sur la tête. Malheureusement, cette mécanique est vite agaçante, et on la désactivera rapidement pour mieux profiter du jeu, quitte à en faire une promenade de santé de quelques heures seulement.

S’il ne faut pas compter sur de nouveaux niveaux dans cette version, deux mini-jeux basés sur les méchants de la série Kirby font quand même leur apparition : « Meta Knight taillade » et « DaDiDou déboule. » Ils sont divertissants, mais ne resteront pas vraiment dans les mémoires. Autre problème : où est passé le mode deux joueurs ? On apprécie par contre beaucoup la possibilité de décorer la maison de Kirby et des autres habitants avec des meubles que l’on débloque au fur et à mesure. Parfait en attendant le nouvel épisode d’Animal Crossing.

Le verdict de GG : si vous êtes passé à côté de cette pépite sur Wii en 2011, et que vous n’êtes ni allergique aux jeux faciles, ni à ce qui est trop mignon : foncez.

On aime :

  • • Un portage fidèle à l’esprit de l’original
  • • La direction artistique beaucoup trop mignonne
  • • Les trouvailles du gameplay pour jouer avec le décor
  • • L’inventivité des transformations et des tricotalents
  • • La possibilité de décorer les maisons des personnages
  • • L’ambiance musicale de Kirby, toujours addictive
  • • L’accessibilité du titre…

 

On aime moins :

  • • Un peu trop facile quand même… Même si le mode diabolique est exaspérant
  • • La disparition incompréhensible du mode deux joueurs
  • • Les deux mini-jeux vite oubliés
  • • L’absence de mode 3D

 

Kirby : Au fil de la grande aventure est sorti le 8 mars sur Nintendo 3DS.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous