Steam prend enfin des mesures pour lutter contre le review bombing

La pratique qui consiste à noter négativement un jeu pour une raison sans rapport avec son contenu va enfin être prise en compte par la plateforme de Valve.

Il était temps. Depuis des années, la plus célèbre plateforme de vente de jeux dématérialisés est très régulièrement victime d’un phénomène assez pénible. À chaque fois que la communauté de Steam est mécontente à propos d’un sujet qui concerne un jeu, il est possible que ce dernier soit détruit massivement dans les notes données par les utilisateurs, afin de faire baisser sa moyenne et de nuire à sa réputation. Ça s’appelle le review bombing, et c’est arrivé à des tonnes de jeux, même aux meilleurs.

Valve a donc enfin décidé d’agir pour mettre fin à cette pratique injustifiée qui fausse les notes des jeux. Dans un post de blog daté du 15 mars, Steam déclare ainsi qu’il va « identifier les évaluations de matraquage hors sujet et les retirer du score d'évaluation. »

Pour repérer le review bombing, Valve a donc mis en place un outil qui détectera « toute activité d'évaluation anormale sur tous les jeux de Steam. » Ce sont ensuite des employés de Valve qui vont enquêter pour déterminer s’il s’agit de review bombing ou d’une fausse alerte. Si les soupçons sont confirmés, toutes les évaluations laissées pendant la période sont éliminées du calcul de la moyenne du jeu. Mais elles restent quand même en ligne, et les utilisateurs qui souhaitent continuer de voir le review bombing pourront le faire en cochant une simple case dans les options du magasin de Steam.

Mais ce système a un point faible : c’est qu’il est incapable d'identifier le contenu des avis postés pendant la période analysée. Cela signifie qu’un avis légitime posté pendant une période de review bombing sera mis dans le même panier que les évaluations illégitimes, et donc non pris en compte dans le calcul de la moyenne du jeu.

Sachez aussi que Valve a déclaré que cet outil ne sera forcément rétroactif puisqu’il a été « décidé de ne pas exclure de manière unilatérale ce qui est arrivé dans le passé. » Enfin, après de longs débats, Valve va ôter la possibilité de laisser des avis sur les DRM ( Digital Rights Management) ou le contrat de licence d’un jeu car il juge que « le joueur Steam "moyen" ne s'intéresse pas vraiment à ces sujets. »

Quoi qu’il en soit, ces mesures vont forcément diviser sa communauté, qui se déchire dans les commentaires sous le post de blog officiel. Prochaine étape pour la plateforme de Valve : lutter contre les comptes qui font l’apologie de l’attentat terroriste de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous