Sony révèle ce que la PS5 aura dans le ventre

Le leader des consoles de salon vient de révéler les caractéristiques techniques de sa future machine, qui conservera une architecture classique proche de la PS4.

On le sait depuis novembre dernier, Sony ne sera pas à l’E3 2019 qui aura lieu en juin. Il a donc décidé de prendre de court la concurrence en faisant d’énormes annonces sur la console qui succèdera à la PlayStation 4. Dans une interview au site américain Wired, le lead architect de la PS4 et de la PS5 (Mark Cerny) a donc dévoilé des informations très attendues sur les composants de la future machine de Sony. Voici ce qu’il faut retenir.

De la puissance toujours made in AMD

D’abord, rappelons que la PlayStation 5 sera bien une console physique, à une période où le cloud gaming et le service Stadia de Google veulent la ringardiser. Pour rivaliser, la PS5 en aura évidemment sous le capot, puisqu’elle supportera les jeux en 8K. Elle sera dotée d’un processeur AMD Ryzen de troisième génération, avec une architecture Zen 2 basée sur huit cœurs et une gravure à 7 nm (Kamoulox). Et côté processeur graphique, c’est une variante spéciale des nouveaux AMD Radeon Navi qui sera présente. La PS5 sera la première console à supporter le ray tracing, une technologie qui permet en gros de reproduire les phénomènes de réflexion et de réfraction de la lumière « pour simuler des interactions complexes dans les environnements en 3D. »

Et pour Mark Cerny, cette technique aura d’autres applications, notamment pour améliorer la qualité du son. Ce dernier devrait d’ailleurs être d’une qualité incomparable avec celui de la PS3 et de la PS4, grâce à la puce AMD qui intègrera une unité spécialement dédiée au son 3D, et qui va « redéfinir ce que le son est capable de faire dans un jeu vidéo. »

Adieu les temps de chargement

Mark Cerny l’a bien compris, les joueurs ne supportent plus les longs temps de chargement liés à la lenteur des disques durs mécaniques. La PS5 sera donc équipée d’un disque SSD qui sera selon lui 19 fois plus rapide que le HDD actuel de la PS4. Il qualifie cette avancée de « vraie révolution » et même de « clé de la prochaine génération » au-dessus de tout le reste.

Et pour le prouver, il fait tourner le dernier jeu Spider-Man sur un prototype de la PS5 et sur une PS4 Pro. Résultat : un fast-travel prend 0,8 secondes sur la première au lieu de 15 sur la seconde. Reste à connaître la capacité du disque dur, à une époque où le moindre jeu en monde ouvert se rapproche dangereusement des 100 gigas.

Coucou la rétrocompatibilité avec la PS4

Excellente nouvelle pour les joueurs, la PS5 pourra faire tourner les jeux de sa prédécesseure, et ce pour une raison simple : la console « sera basée en partie sur l’architecture de la PS4. »

Quid de la réalité virtuelle et du cloud gaming ?

C’est confirmé, le casque PlayStation VR actuel sera compatible avec la PS5. Mark Cerny n’a pas souhaité évoquer le sujet plus longuement avec Wired, donc on ne sait pas si une nouvelle version du PSVR sortira avec la console, mais on peut quand même l’imaginer, puisqu’il réaffirme que « la VR est très importante pour [eux]. » Sans blague.

Quant au jeu en streaming, il n’est pas évoqué pour l’instant par Mark Cerny, qui se contente de dire : « nous sommes des pionniers du cloud-gaming, et notre vision deviendra plus claire quand on approchera du lancement. » On imagine bien que Sony ne va pas ignorer cet aspect, mais pour l’instant, la PS5 est une bonne vieille console à l’ancienne avec un lecteur de disque.

Pas de nom, ni de prix, ni de date de sortie, ni de jeux annoncés

Ce sont les grands mystères. Il est certain que la console ne sortira pas cette année, et aucune confirmation pour l’année prochaine. Quant au prix, Sony n’a évidemment pas communiqué dessus, mais il semble probable qu’il se situera entre 400 et 500 euros. Pour le nom de la console, même s’il semble logique de la nommer PS5, sachez que cette appellation n’a rien d’officiel et que Sony pourrait parfaitement en changer. Un tel bouleversement de la marque semble inimaginable.

Et pour connaître les premiers jeux de la console, il faudra aussi patienter. On sait déjà que les studios travaillent avec des kits de développement depuis un moment maintenant.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous