Sexisme et harcèlement : Microsoft et Xbox sont aussi sur la sellette

Un article du site Quartz fait des révélations accablantes sur les conditions de travail des femmes chez Microsoft, et notamment au sein du département Xbox.

Depuis quelques temps, les scandales se multiplient dans l’industrie du jeu vidéo, entre le burn-out des développeurs épuisés par les horaires à rallonge, et les témoignages de femmes victimes de sexisme ou de harcèlement sexuel.

Quelques mois après Riot Games, c’est donc au tour de Microsoft et du département Xbox d’être sous le feu des projecteurs, mais pas pour de bonnes raisons. Le site Quartz a en effet pu consulter une chaîne de 90 pages de mails internes où sont accumulés des témoignages de femmes travaillant chez Microsoft. Toutes racontent avoir subi des paroles ou des comportements totalement inappropriés de la part de leurs collègues masculins.

« On a fait un tour de table avec les autres femmes quand j’étais dans l’équipe Xbox, et toutes sauf une avaient déjà été traitées de pute au travail. »

Une employée de Microsoft raconte aussi que pendant un déplacement professionnel, elle a été menacée de mort par un collègue pour avoir refusé des faveurs sexuelles. Elle explique avoir signalé l’incident aux ressources humaines et à son supérieur hiérarchique. Mais ce dernier a répondu que "ça ressemblait juste à du flirt", et les RH ont indiqué qu’il n’y avait pas de preuve.

Cette fronde a forcé la directrice des ressources humaines Kathleen Hogan à réagir le 29 mars :

« J’ai discuté de ce thread avec le comité de direction aujourd’hui. Nous sommes consternés et tristes d’apprendre ces agissements. Lire ces histoires et savoir que des personnes sont victimes de ces comportements chez Microsoft est très douloureux. Nous devons faire mieux. Je voudrais proposer à toute personne ayant eu à subir ces expériences humiliantes (y compris celles qui pensent avoir été ignorées par la hiérarchie ou les RH) de m’envoyer un email directement. Je vais personnellement me pencher sur la situation avec mon équipe. »

Et si Microsoft évoque de lui-même des cas de sexisme ou de harcèlement ignorés, ce n’est pas pour rien. Un recours collectif déposé en mars 2018 et concernant 238 cas de harcèlement sexuel ou de discrimination sexuelle ayant eu lieu entre 2010 et 2016 n’avait pas été pris au sérieux par la société. Sur les 118 plaintes qui concernaient des discriminations sexuelles, une seule avait été jugée fondée par Microsoft. Une seule.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous