Selon une étude, les ados passent plus de temps sur Fortnite que sur les réseaux sociaux

Soit à peu près 25% de leur temps libre avec, à la clef, des bienfaits pour leur santé mentale. Quelqu'un peut-il envoyer cette info à l'OMS ?

Un jeu feel good. Il y a un point commun entre les réseaux sociaux et les jeux vidéo : ils sont addictifs. Mais d’après une récente enquête menée par le National Research Group, les joueurs de Fortnite passent plus de temps à jouer au jeu qu’à faire un tas d’autres choses, comme aller sur les réseaux sociaux, sortir ou encore écouter des podcasts. 21% du temps libre est consacré au jeu, 14% aux réseaux sociaux et 14% à diverses activités qui impliquent généralement de sortir de chez soi. L’une des raisons évoquées est la suivante : jouer à Fortnite ferait du bien, contrairement aux réseaux sociaux qui auraient l’effet inverse. 

Un jeu qui plaît aux (très) jeunes. Le jeu permettrait donc de se sentir mieux, d’oublier les petits soucis du quotidien, de s’exprimer librement sans subir les trolls et de mieux gérer son stress. Résultat : de plus en plus de gamers préfèrent passer du temps sur le jeu et en profitent pour discuter directement sur la plateforme. Mais de là à comparer Fortnite à Facebook ou Instagram, peut-être pas... Car si les jeunes entre 10 et 12 ans se connectent plus au jeu qu’à Facebook par exemple, ce n’est pas le cas pour toutes les tranches d’âge. Et plus l’on grandit, moins on passe de temps sur Fortnite. 53% des 10-12 ans jouent régulièrement, mais on tombe à 19% pour les 18-24 ans et 14% pour les 35-54 ans. 

Relativons donc : Facebook recense 1,56 milliard d'utilisateurs actifs chaque jour dans le monde alors que Fortnite se situe autour de 250 millions de joueurs. Il y a encore du chemin à faire. 

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous