Rocket League : Epic Games rachète Psyonix, les fans sont dégoutés

L’un des jeux les plus populaires de Steam appartient désormais à son concurrent direct, et ça ne plaît pas du tout aux joueurs.

L’annonce est tombée hier soir l’air de rien sur Twitter, via un tweet laconique du compte de Rocket League, mais c’est un véritable tremblement de terre pour l’un des phénomènes de ces dernières années. Psyonix, le studio indépendant à l’origine de ce jeu de foot où les joueurs sont remplacés par des voitures, appartient désormais au géant Epic Games, la boîte qui brasse des milliards grâce à Fortnite.

Dans un communiqué, Psyonix explique ce que ce changement signifie pour Rocket League :

« À court terme, ça ne changera rien du tout ! Nous sommes toujours déterminés à apporter à Rocket League des mises à jour fréquentes avec de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux contenus, et de nouvelles façons de jouer. (…) À long terme, on prévoit de mettre Rocket League sur l’Epic Games Store et d’exploiter cette nouvelle relation pour développer le jeu d’une façon qui était impossible auparavant. (…) Nous restons la même équipe, sauf que maintenant, nous bénéficions de la puissance et de l’expérience d’Epic Games derrière nous ! »

Du côté des joueurs, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Rocket League est en effet un jeu emblématique de Steam (à l’image de PUBG) depuis sa sortie en 2015, se classant toujours parmi les jeux les plus vendus et les plus joués de la plateforme. Et au moment où l’Epic Games Store commence à grignoter le monopole de Steam en négociant des exclusivités énormes sur sa plateforme, tout le monde craint que Rocket League disparaisse de la plateforme de Valve pour passer chez le concurrent qui vient de racheter son studio.

Suite à ces inquiétudes, Psyonix a déjà dû communiquer auprès des joueurs :

« Nous voulions clarifier quelque chose auprès de vous après l’annonce d’aujourd’hui : Rocket League est restera disponible sur Steam. Quiconque possède Rocket League sur Steam peut toujours y jouer et doit s’attendre à ce que le support se poursuive. »

Et les brosser dans le sens du poil :

« Le succès de Rocket League n’aurait pas été possible sans vous, notre communauté. Votre loyauté, votre enthousiasme, et votre créativité pour soutenir Psyonix nous ont aidés à devenir ce que nous sommes, et nous espérons que vous nous aiderez encore de nombreuses années. »

Mais ce rachat pourrait aussi booster Rocket League sur la scène esport. Si le jeu se défend plutôt bien juste derrière les mastodontes comme LoL ou CS : GO, Psyonix a parfois surpris par ses décisions. Dernièrement, ZeratoR a ainsi dû retirer le jeu du programme de ZLAN, sur demande du studio. Avec sa puissance financière, Epic Games pourrait bien faire passer un cap à l'esport du jeu, puisque la société du milliardaire Tim Sweeney n’a pas hésité à mettre 100 millions sur la table pour la première Coupe du monde de Fortnite cette année.

« Nous pensons que c’est une excellente décision pour l’écosystème de Rocket League Esports, car elle augmente significativement notre audience potentielle et nos ressources, comme c’est le cas pour le jeu lui-même. »

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous