Preview : on a testé Borderlands 3 et son milliard d’armes

À quelques mois de la sortie de l’un de jeux les plus attendus de l’année, on a pu découvrir son gameplay et vérifier si le looter shooter de Gearbox est à la hauteur de la réputation de ses illustres prédécesseurs.

Depuis son annonce par Randy Pitchford sur la scène de la PAX East, Borderlands 3 fait souvent parler de lui, et il a déjà été confronté à quelques polémiques, dont l’annonce de son exclusivité temporaire sur l’Epic Games Store. Heureusement pour le studio Gearbox, le mois de mai a été celui de la révélation du gameplay du titre. Nous avons donc été conviés à essayer une version démo, pour un test de plus de deux heures de Borderlands 3, réalisé à la manette Xbox One.

Nous avions le choix entre deux personnages : Zane, "l’assassin aux multiples gadgets hi-tech" et Amara, "la Sirène aux pouvoirs d’invocation dévastateurs". Bien sûr, nous avons choisi cette dernière, dont le gameplay semblait beaucoup plus original. Son arbre de talents lui permet d’utiliser des compétences qui en jettent au corps à corps, et même d’envoyer un clone d’elle-même un combat.

L’aspect RPG du titre qui oblige à choisir entre différentes aptitudes est bien sûr toujours très appréciable, tout comme la gestion des compétences passives, que l’on débloque en gagnant des niveaux.

Mais en dehors de quelques nouveautés assez anecdotiques dans la gestion des déplacements, Gearbox ne révolutionne pas une recette qui a fait ses preuves, et on retrouve rapidement ses marques. La patte graphique typique de Borderlands est bien présente et particulièrement bien réalisée.

C’est évidemment le moins que l’on puisse attendre, sachant que Borderlands 2 est sorti en 2012, soit une éternité, à une époque où la PS4 et la Xbox One n’existaient pas encore.

L’ambiance du titre est incontestablement son point fort, la planète Promethea explorée dans la démo est riche en détails graphiques, en personnages et en dialogues absurdes, et l’immersion dans l’univers décapant de Borderlands est totale, pour peu que l’on apprécie ce style qui ne se prend pas au sérieux.

Quand on découvre que le boss de fin de cette démo s’appelle Gigamind et que l’on doit récupérer son énorme cerveau digne de celui des extraterrestres de Mars Attacks!, on ne cache pas sa joie. On retrouve aussi des personnages familiers, et on accepte sans rechigner leurs missions et quêtes stupides, tant ils sont attachants avec leurs excellents doublages.

Mais le cœur de Borderlands, ce sont évidemment ses armes uniques et les phases de shoot. Aucune déception à déplorer de ce côté : le gameplay du titre est nerveux comme il faut, et les différences entre les armes permettent à l’expérience de jeu de ne jamais être trop répétitive. On prend un plaisir certain à looter et surtout à essayer chaque mode de tir alternatif sur toutes les armes. Cette petite nouveauté est sans aucun doute l’une des mieux trouvées en termes de gameplay, car elle permet à certaines armes de se métamorphoser, littéralement.

Attention quand même, cette démo souffrait d’un gros souci : la conduite des véhicules est particulièrement laborieuse, avec un gameplay lourd et des problèmes de collision qui peuvent vraiment rendre fou. Espérons que ce défaut sera corrigé à la sortie du titre, sinon ces phases se transformeront en véritable chemin de croix. Quant à l’IA des ennemis, elle ne semblait pas toujours au point, mais peut-être est-ce lié au mode difficulté de la démo.

En résumé, on peut dire que Borderlands 3 sent déjà très bon. Certes, il ne révolutionnera probablement pas la série, mais ce n’est pas vraiment ce qu’on lui demande. Il semble déjà parvenir à renouveler l’expérience et à l’enrichir de quelques nouveautés intéressantes. Si on ajoute à cela les fondamentaux de la licence qui sont respectés à la lettre, on tient la recette d’une suite sans risque mais qui conviendra à tous les fans.

Le sentiment de GG : on est déjà accro, on a envie de relancer le jeu pour replonger dans l’univers et looter de nouvelles armes.

Borderlands 3 sort le 13 septembre 2019 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous