Pourquoi il faut jouer à… Dead Cells

Pourquoi il faut jouer à…, la rubrique qui décèle (Dead Cells, vous l’avez ?) pour vous les meilleurs jeux présents et passés, et surtout ceux qu'il ne fallait pas rater. Aujourd’hui, on commence avec Dead Cells, un roguelite au pays du Metroidvania.

Dead Cells, un bon roguelite qui fait bien cracher du sang

Développé par la petite équipe de développeurs bordelais de Motion Twin, Dead Cells se classe sans difficulté dans le haut du panier des meilleurs jeux indépendants sortis en 2018. A mi-chemin entre un roguelike et un metroidvania, il réussit le tour de force de fusionner deux genres, donnant naissance à un remarquable hybride, et en 2D s’il vous plaît.

Un château oublié des dieux

Mêlant exploration, combat et role-play, Dead Cells saura ravir les joueurs les plus exigeants. On y incarne une sorte de cellule mutagène increvable, rampant à chaque mort vers un nouveau corps. Enfermé sur une île labyrinthique, vous devrez tenter de vous échapper alors même que les différents quartiers qui la compose évoluent à chacune de vos réincarnations. Toutes les zones ne vous seront bien évidemment pas accessibles directement : metroidvania oblige, il faudra s’armer de patience et explorer jusqu’à trouver les clefs qui vous mèneront à la sortie. Le lore se révèlera lui par petites touches, au détour de vos pérégrinations ; et de vos crimes, vous n’entendrez guère parler : le personnel pénitentiaire est peu loquace.

Quelques rencontres bien utiles à votre aventure

Certains vous offriront tout de même leurs services, stockant par exemple vos armes favorites, que vous pourrez acheter au début de l’un de vos run, si vous en avez les moyens. On entre d’ailleurs ici en plein dans l’aspect roguelite du titre : si chaque mort renverra le blob maudit que vous êtes ramper vers un nouvel hôte, il vous sera néanmoins possible de conserver quelques petites choses de votre précédente incarnation. Les améliorations achetées au fil de l’aventure seront ainsi préservées (telle une bourse qui vous permettra de garder quelques-unes de vos pièces, ou enconre une potion de soin qu'il sera possible d'améliorer) ; de même que les armes que vous aurez débloquées (elles se mettront alors à apparaître de manière aléatoire dans le monde).

Arriver jusqu’au boss final ne se fera pas sans efforts, il vous faudra trimer pour débloquer les quelques améliorations essentielles à votre personnage histoire que vous fassiez le poids face à la main du Roi.

Easy to learn, hard to master

Quant au gameplay, force est de constater qu’on a l’embarras du choix des armes. On se voit ainsi proposer deux emplacements d’armes, et deux supplémentaires pour des gadgets (grenades, pièges), ouvrant des possibilités assez incroyables. Pour compliquer le tout, chaque arme/gadget verra ses dégâts croître en fonction de l’une de vos trois caractéristiques… L’aspect RPG est bel est bien présent, et vous demandera bien souvent de faire des choix pas forcément aisés. Il suffit par exemple de tomber sur une arme de qualité épique scalant sur l’une des caractéristiques que vous n’aurez pas augmenté pour casser votre build durement construit. Les combats restent quant à eux assez classiques, la diversité des armes et des ennemis étant la véritable innovation apportée.

On vous laisse avec petit speed run du jeu, histoire de vous laisser emporter par sa ravissante direction artistique, tout en pixel art. 

En résumé Dead Cells s’adresse à une large population de joueurs : son aspect très coloré et ses finitions léchées feront des premières heures que vous passerez sur le titre un véritable plaisir, et vous y reviendrez pour finir d'explorer les différents quartiers de l'île. S'il a un défaut, il réside dans le trade-off réalisé entre son aspect roguelike et son aspect RPG : il est très difficile de terminer le jeu sans avoir débloqué aucune amélioration au préalable, ce qui rallonge un peu artificiellement la durée de vie. 

 

Plateformes : PC, Mac, Xbox One, PS4 et Switch

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG.
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous