Pour Nintendo, le bonheur des salariés est plus important que de décaler la sortie d'un jeu

La marque japonaise l’affirme haut et fort : la santé et le bien-être de ses salariés passe avant la date de sortie prévue d’un jeu. Un point de vue qui détonne dans une industrie du jeu vidéo visiblement accro au « crunch. »

Depuis plusieurs mois, les polémiques se multiplient autour du crunch, cette pratique qui consiste pour les développeurs d’un studio à accumuler des montagnes d’heures supplémentaires pour finir un jeu à temps. Des studios bien connus comme Bioware, Epic Games, Rockstar ou CD Projekt RED ont ainsi été pointés du doigt pour avoir soumis leurs salariés à des horaires scandaleux.

Lors de l’E3, et suite à l’annonce du report de la date de sortie d’Animal Crossing : New Horizons, ce sujet a été abordé par IGN avec Doug Bowser, le nouveau président de Nintendo of America. Et comme souvent, Nintendo ne fait rien comme les autres, sa réponse le prouve :

« La question du crunch est intéressante. L’un de nos principes essentiels consiste à rendre les gens heureux, et on parle tout le temps de ça. C’est notre vision. Ou notre mission, devrais-je dire. Pour nous, cela s’applique à nos propres employés. On doit s’assurer que nos salariés ont un bon équilibre entre travail et vie perso. Par exemple, on ne sortira pas un jeu avant qu’il soit prêt. On vient d’en donner un exemple [avec le report d’Animal Crossing]. Il est vraiment important d’avoir cet équilibre dans notre monde. C’est d’ailleurs quelque chose dont nous sommes fiers. »

Voilà une prise de position qui risque encore de renforcer l’image positive de Nintendo auprès des joueurs, mais qui mérite quand même d’être vérifiée. Et malheureusement, la bourse japonaise n’a que faire de ces belles paroles : suite à l’annonce du report du jeu, l’action de Nintendo a chuté et la firme a perdu un milliard de dollars de capitalisation boursière. Business as usual.

Quoi qu’il en soit, les fans de Nintendo peuvent patienter tranquillement en sachant que les développeurs d’Animal Crossing : New Horizons sont peut-être aussi heureux que les personnages vus dans la bande-annonce paradisiaque du titre. Si leur bonheur se reflète dans le jeu, ce dernier sera bien la pépite dont il a l’air pour l’instant.

Mais on connaît au moins un développeur qui travaille comme un dingue sur un jeu du japonais, même s'il le fait certes volontairement : le créateur de Super Smash Bros. Masahiro Sakurai, connu pour mettre en péril sa santé à cause de sa passion pour la série. Et comme l’a dit quelqu’un sur Twitter, si cette affirmation de Nintendo est vraie, « les développeurs de F-Zero doivent être en très grande forme » (la licence est abandonnée depuis 2004). Dur, mais mérité.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous