Overwatch : pourquoi la nouvelle mission PvE est une énorme déception

L’événement annuel des archives d’Overwatch était très attendu par les fans, mais sa mission PvE « Avis de tempête » est un raté sur toute la ligne. Eléments d’explication.

Chaque année, la communauté d’Overwatch attend avec impatience l’événement saisonnier le plus populaire du titre : les archives. Ces dernières sont composées de missions PvE (contre l’IA) en coop qui permettent de découvrir l’histoire du jeu et de ses différentes organisations. En 2017, la première édition avait proposé l’excellente "Insurrection de King’s Row" contre les omniaques. Et l’an dernier, la mission "Représailles" permettait d’en apprendre un peu plus sur la Griffe et Blackwatch.

Cette fois, la mission s’appelle "Avis de tempête" et se déroule à La Havane sur une nouvelle carte, mais les joueurs d’Overwatch ont exprimé en masse leur déception, à raison. Pour le FPS de Blizzard, ces critiques tombent au mauvais moment. Le jeu souffre beaucoup de la concurrence de jeux très populaires comme Apex Legends, et sa communauté se plaint depuis des mois de l’absence de mises à jour pour régler les problèmes récurrents du jeu qui font fuir les joueurs. Mais alors, c’est quoi le problème avec cette mission ? Vous allez le voir, il y en a beaucoup.

1. On incarne des héros déjà vus dans les missions précédentes

Parmi les quatre héros au choix pour accomplir la mission, trois sont déjà apparus dans les éditions précédentes : Ange et Tracer en 2017 et Genji en 2018. Il ne reste donc que ce bon vieux Winston que l’on est très heureux de pouvoir incarner pour la première fois dans une mission PvE, mais c’est très insuffisant. Alors que Baptiste vient de sortir, pourquoi ne pas avoir proposé une mission permettant d’incarner la Griffe, avec Moira, Doomfist, Fatale, Sombra ou Baptiste qui ont tous des skins adéquats ? Tout le monde se le demande. Et en parlant de skins…

2. Il n’y a pas de skins spécifiques pour la mission

En 2017 et 2018, les héros étaient respectivement vêtus de très beaux skins d’Overwatch puis de Blackwatch pour les missions PvE. Cette année ? On joue avec les skins de base des héros, ce qui est incroyablement décevant, et donne l’impression que le développement de l’événement a été bâclé par manque de temps et/ou de moyens. Et ce n’est pas le seul domaine qui le laisse penser.

3. Les ennemis sont les mêmes que l’année dernière

Après avoir affronté les omniaques du Secteur zéro il y a deux ans et la Griffe l’an dernier, tout le monde s’attendait à découvrir de nouveaux ennemis à dézinguer en PvE. Raté, on affronte exactement la même organisation que l’an dernier, à savoir la Griffe. On retrouve donc les mêmes unités que l’on a largement appris à connaître il y a un an, sans aucun effet de surprise. Et ce n’est pas seulement un problème pour le lore mais aussi pour le gameplay de cette mission. Ça tombe bien, on y vient.

4. La mission est beaucoup trop courte et facile

L’un des points forts des deux missions PvE précédentes, c’est qu’elles offraient un challenge réel et gratifiant qui incitait à y rejouer de nombreuses fois pour les finir dans tous les modes de difficulté. Mais cette année, tous les joueurs ont remarqué que la mission proposée est nettement plus facile (l’unité d’assaut lourde a par exemple été nerf).

Mais surtout, elle est beaucoup plus courte puisqu’elle se termine en à peine quelques minutes. On traverse quelques rues, on se bat dans une rhumerie, et on escorte un convoi comme sur une map classique, et c’est terminé, sans que l’on retienne vraiment le moindre temps fort. Le final est particulièrement décevant quand on se souvient à quel point ceux des années précédentes étaient épiques.

5. On n’apprend quasiment rien sur l’histoire

Et on termine avec sûrement le plus gros problème : la mission n’apporte quasiment rien au lore du jeu. On « traque la vérité » et Maximilien, le comptable de Doomfist et de la Griffe, sans trop savoir pourquoi. Quant à la cinématique de conclusion de la mission, elle tease un potentiel nouveau héros, mais rien en termes de lore. On reçoit aussi des ordres de la part de Sojourn, un agent d’Overwatch qui ne sera pas le prochain héros, et sur lequel on ne sait presque rien non plus.

Bref, l’histoire d’Overwatch n’avance pas, et c’est très problématique, car le lore du jeu est à l’heure actuelle son vrai point fort, alors que l’aspect compétitif est très critiqué par la communauté. Et à ce rythme, il n’est pas certain qu’il y aura encore des joueurs assez patients et curieux pour attendre à nouveau un an avant un événement de ce type. Quel gâchis.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous