Les dresseurs sont en colère : tous les Pokémon ne seront pas dans Épée et Bouclier

Le producteur du jeu l’a annoncé : seuls les Pokémon présents dans le Pokédex de Galar seront capturables dans Épée et Bouclier. Une décision qui a provoqué un tremblement de terre dans la communauté, très attachée au slogan « attrapez-les tous ! »

Depuis son lancement il y a une vingtaine d’années, le Pokédex n’a cessé de s’enrichir de nouveaux Pokémon. Si vous ne vous souvenez que des 151 premières créatures, sachez ainsi qu’il y en a maintenant plus de 800 avec les sept générations de jeux sorties depuis 1999.

Et comme le veut la tradition, les deux nouveaux épisodes qui sortiront sur Switch au mois de novembre introduiront une nouvelle génération de Pokémon, liés à la région de Galar que l’on découvrira. Jusque-là, tout va bien.

Mais il y a une autre tradition dans les jeux Pokémon. Depuis longtemps, les dresseurs ont l’habitude du Pokédex national, c’est-à-dire que même si tous les Pokémon existants ne sont pas capturables dans la dernière version du jeu, ils peuvent y être transférés depuis d'autres épisodes de la série par divers moyens tout à fait autorisés.

C’est ainsi que certains fans ont pris l’habitude de transférer tous leurs Pokémon de jeu en jeu depuis des années, car avoir un Pokédex complet, c’est non seulement le but de Pokémon depuis le début, mais aussi un sacré accomplissement. Tout le monde pensait que ce serait possible dans les prochains épisodes, puisque le lancement de l’application Pokémon Home devait permettre de regrouper et transférer tous ses Pokémon en un seul endroit, quel que soit le titre d’origine.

Oui mais voilà, dans Pokémon Épée et Bouclier, tout cela sera impossible. Le producteur du jeu Junichi Masuda l’a annoncé dans une interview à Famitsu. En gros, seuls les Pokémon présents dans la région de Galar seront ajoutables au Pokédex, qu’ils soient anciens ou nouveaux. On ne sait pas encore combien de Pokémon cela représente, mais on peut imaginer que Game Freak va réaliser des coupes sérieuses.

Il y aura forcément certains des classiques des anciens épisodes déjà aperçus dans les différentes vidéos du jeu, et Masuda explique qu’ils ont été choisis en fonction de trois critères : la compatibilité avec la région de Galar, l’équilibre des combats, et la popularité auprès des fans.

Mais pour revenir au choix de supprimer le Pokédex national, Junichi Masuda a indiqué au site USgamer que la création de toutes les espèces de Pokémon était problématique si l’on voulait que la modélisation et l’animation soient au niveau autorisé par les capacités de la Switch. En résumé, créer plus de 800 Pokémon sur Switch demande trop de travail. Le jeu doit sortir dans quelques mois seulement, et son lancement ne sera jamais repoussé pour des raisons marketing. Donc Game Freak doit faire vite, et ça, personne ne l'accepte.

Mais surtout, les graphismes et les animations des Pokémon montrés dans le jeu ne sont pas très différents de ce qu'ils étaient sur 3DS, une console pourtant nettement moins puissante que la Switch. La pillule a donc énormément de mal à passer. L’autre raison invoquée est celle de l’équilibrage du jeu et des combats. Un argument surprenant quand on sait que cela n’a jamais été une préoccupation apparente dans tous les épisodes précédents.

Masuda explique que cette décision était inéluctable : elle devait forcément arriver un jour avec l’augmentation du nombre de Pokémon. Et le moment leur semblait venu. On peut donc comprendre qu’il n’y aura pas non plus de Pokédex national dans les épisodes suivants. Et pour l’instant, il n’est pas prévu d’ajouter de nouveaux Pokémon dans le code du jeu avec des mises à jour ultérieures. Mais la réaction des fans les plus dévoués de Pokémon pourrait peut-être faire réfléchir Nintendo à cette possibilité. C’est du moins ce qu’on espère.

Car sur les réseaux sociaux, cette suppression du Pokédex national passe très mal, et les réactions de déception voire de colère se sont multipliées ces derniers jours du côté des fans. Alors que la licence Pokémon réussit généralement à éviter ce genre de polémique, la vidéo de présentation du jeu de l’E3 a été bombardées de réactions négatives. Les fans se sont aussi mobilisés avec des hashtags pour réclamer le retour du Pokédex national. Et certains ont même affirmé que la modélisation et l'animation des Pokémon ne prenait pas autant de temps que Nintendo l'affirmait.

Enfin, on a également appris que les Méga-Evolutions et les capacités Z ne seraient pas présentes dans ces épisodes, mais bizarrement cela a été un peu occulté par le reste.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous