Le cloud gaming : une alternative viable ?

On nous l’annonce depuis désormais plusieurs années : les consoles physiques vivent leurs derniers jours et s’apprêtent à être remplacées par de gigantesques data centers qui acteront définitivement la dématérialisation du secteur des jeux vidéo. On fait le point.

Les annonces grandiloquentes de Google avec Stadia, et de Microsoft avec xCloud nous promettent un futur dans lequel chacun aura à sa disposition un PC dernier cri surpuissant. La réalité est un peu différente, et si les services de Google et Microsoft sont encore inaccessibles, tel n’est pas le cas de celui proposé par leur principal concurrent dans ce domaine : Nvidia, le premier fabricant de cartes graphiques.

The future is now, old man

Annoncé en 2013 et lancé en 2015 avec le Shield (une sorte de console spécialisée dans le streaming, très semblable à Stadia), le service existe désormais depuis 2017 sous la forme d’une application pour PC et Mac. Celle-ci est encore en version bêta, ce qui est loin d’être un désavantage pour nous autres, les joueurs, puisque le service est proposé entièrement gratuitement. Il suffit de s’inscrire sur la liste d’attente et une fois que l’on y est invité, de télécharger l’application dédiée.

L’esprit du Nvidia Geforce Now pour PC et Mac est très différent de celui du Shield : le Shield donne accès à un catalogue de jeux en échange d’un abonnement mensuel. La version PC et Mac donne elle, uniquement et gratuitement, accès à une unité centrale située dans l’un des serveurs de Nvidia. Aucun jeu n’est donc fourni, mais c'est loin d'être un problème. Il suffit d’associer ses comptes (EpicGames, Steam, Uplay, Origins…) pour retrouver sa bibliothèque. Si le jeu auquel vous voulez jouer est un free-to-play, vous pourrez donc y jouer gratuitement (Fortnite ou Apex Legends par exemple).

Concrètement, il suffit de lancer l’application Geforce Now et de se connecter aux serveurs de Nvidia, avant de lancer le jeu de son choix. Le PC mis à disposition sur le cloud est un ordinateur de serveur, aux spécifications absolument délirantes (une carte graphique à 5 000 €, la Tesla P40), sur lequel sera préinstallé la quasi-totalité des jeux auxquels vous voudrez jouer (et pour lesquels le streaming aura été optimisé). 

On peut également installer un jeu n’étant pas déjà préinstallé, mais uniquement de façon temporaire, le temps d’une session de 4h (pas d’inquiétudes, le jeu se téléchargera avec la vitesse de connexion d’un serveur : 400 mo/s).   

Quelles spécifications pour quel résultat ?

Les services de streaming demandent une vitesse de connexion élevée. Il vous faudra un débit internet de 50mb/s, soit 6,5MB/s ou encore 6,5mo/s en débit descendant (download), pour le 1080p/60fps. La fibre optique oscille généralement entre 30 et 100mb/s. Les raccordements VDSL (sur ligne téléphonique) peuvent eux aussi atteindre le débit requis. L’ADSL sera lui insuffisant.

Autre point important : wifi ou branchement ethernet ? Cela dépendra essentiellement de votre box ! Certaines émettent sur une plage de 5ghz, ce qui offre un débit suffisant pour le streaming de jeux vidéo (votre carte wifi devra également supporter la norme 802.11ac). Si ce n’est pas le cas, vous devrez vous rabattre sur une connexion ethernet, qui, en règle générale sera même plus efficace, les pertes de paquets étant moins fréquentes.

Globalement, si votre connexion internet respecte les débits requis, le service est absolument incroyable. Voir un netbook faire tourner un jeu en 3D sans que le moindre de ses ventilateurs ne se mettent en marche est une véritable prouesse technologique.

Quelques limitations

Le streaming ne remplace pas pour autant un ordinateur classique, pour les raisons suivantes :

1/ La résolution : le candidat rêvé pour le streaming est votre petit netbook, dont l’écran aura généralement une résolution qui n’est pas un multiple de 16/9 (exemple de 16/9 : 1280x720, 1980x1080, 3840x2160). En conséquence, sur les jeux ne proposant que des résolutions dans ces multiples, vous aurez le choix entre du 16/9 avec des bandes noires en haut et en bas de votre écran, ou à du 16/10 forcé (plein écran) qui applatira un peu l'image. Pour vous donner une idée, les jeux compétitifs sont optimisés dans d’autres résolutions que le 16/9, ce qui n’est pas le cas de la plupart des AAA. 

2/ L’input lag : il s'agit du délai entre la prise en compte d'une action que vous aurez exécutée sur votre clavier/manette et l'affichage sur votre écran de l'image correspondante. Ce temps de réaction est ralenti en raison de la liaison internet (le signal va jusqu’au serveur avant de revenir vers vous). Cet input lag (+/- 100 ms) est perceptible, quelque soit le jeu, et sera dérangeant dans les plus nerveux (des FPS comme Doom par exemple). Les jeux au rythme plus lent, comme les RPG, n’en souffrent que très peu. L'input lag est très diffférent d'une simple latence, dans le sens où toutes vos actions sont impactées par ce lag.

3/ Les pertes de paquets (ou perte de trame) : par moment la qualité du flux visuel chutera sans qu’on ne puisse rien faire. L’image se fera moins nette pendant quelques instants, ou moins fluide, selon les paramètres que vous aurez sélectionnés... C’est là la principale limitation du streaming. Tenez le vous pour dit : lorsqu'il y a des pertes de paquets, le jeu devient pratiquement injouable le temps que la connexion revienne à la normale.

Pour finir, prenez ce qui suit comme vous le souhaitez, mais sur PC, il m'est personnellement impossible de faire la différence en terme de qualité d'image et de framerate entre un jeu streamé et un jeu tournant en natif (à paramètres et framerate identique), lorsqu'il n'y a pas de pertes de paquets. J'ajoute que je vois très bien lorsqu'un jeu passe en-dessous des 60 fps (à partir de 45/50, cela devient très visible), et je peux vous assurer que le Geforce Now tient ses promesses en ce qui concerne le framerate. L'input lag est lui toujours perceptible, et en dérangera plus d'un. 

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous