Fallait s’y attendre : il existe un jeu vidéo « gilets jaunes »

Le but : rester en vie le plus longtemps possible avec le SMIC.

La Lorraine n'est pas que rouge et blanche. À Longwy, dans l’Est de la France, un jeu d’arcade rétro baptisé Gilets jaunes : Le Jeu a fait son apparition. Développé par Olivier Bova, un ancien avocat et Antoine Paget, un jeune programmeur informatique passé par l’école 42, le jeu est disponible sur des bornes dans plusieurs bars et cafés de la ville ainsi qu’à la station-essence de Rodange au Luxembourg. 

Gain : 200 euros par mois. Voici l’idée d’Olivier : la partie coûte 1 euro et le but est de rester en vie le plus longtemps possible. Au fur et à mesure que son salaire diminue, le joueur doit récupérer des pièces d’or pour survivre. Pour inciter le plus de personnes à tenter l’aventure, celui qui fait le meilleur score du mois gagne 200 euros en bons d’achat et 75 euros sont offerts toutes les 222 parties. Grâce à un partenariat avec la station-service de Rodange au Luxembourg, les joueurs peuvent gagner des bons pour faire le plein. Un clin d’œil à la hausse des prix du carburant, l’une des premières revendications des « gilets jaunes ». 

25 bornes en préparation. « Ce que je propose, c’est une véritable alternative économique qui peut permettre à des personnes exploitantes de ces appareils d’avoir un complément de revenus. Le but c'est aussi d’aider les cafés français qui sont un peu en difficulté », explique aussi Oliver. Au total, il existe sept bornes de jeu et il a déjà 25 commandes en préparation. « J’ai profité du mouvement pour lancer un jeu vidéo, mais ça ne me rapporte pas grand-chose. C’est une activité où je travaille à perte », confesse l’ancien avocat. Il aura au moins le mérite de faire quelques heureux. 

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous