Days Gone est-il déjà le jeu post-apo de l'année ?

Quelques jours avant la sortie très attendue de l’exclu PS4, le studio derrière l’open world post-apocalyptique fait le making-of du blockbuster. L’occasion de vous résumer tout ce qu’il y a à savoir sur la création du jeu.

Mis à part des chevauchées en moto dans l'Oregon face à des flopées de zombies et de loups infectés, à quoi peut-on s’attendre de Days Gone ? Dans une nouvelle vidéo making-of, le studio derrière le jeu glisse quelques bonnes anecdotes. De quoi rappeler tout ce qu’il y a à savoir sur l’open world avant sa sortie, ce vendredi 26 avril en exclusivité sur PS4. 

Et Bend Studio a mis le paquet. Pour créer le monde ouvert, dont l’histoire devrait s’étendre sur une trentaine d’heures – dont six cumulées de cinématiques –, la filiale de Sony a d’abord dû commencer par recruter, en passant de 50 à 130 devs.

« 500 créatures à l’écran en même temps »

Dans le titre, le héros Deacon St. John doit survivre face à, d’un côté, des groupes de survivants hostiles et prêts à tendre des embuscades ; et de l’autre, des hordes de centaines de freakers. De quoi demander des prouesses technologiques à certains développeurs, comme l’explique le game director Jeff Ross : « la horde est la création d’un seul ingénieur, il a réussi à trouver comment afficher 500 créatures à l’écran en même temps. C’est un exploit. »

Des zombies au comportement réaliste : divisés en plusieurs espèces (les Têtards, les Beuglardes, les Grouilleurs et les Brutes), les freakers évoluent selon un cycle jour/nuit propre au jeu, et agissent même selon leur soif, leur faim et leur niveau de sommeil.

« On est pas mal dans le studio à posséder une Harley-Davidson »

Days Gone propose aussi une touche RPG, avec un arbre de 45 compétences à compléter via le combat rapproché, la maîtrise des guns mais aussi l'exploration et la récolte de ressources rares. Une exploration dans la région de Farewell à deux roues, conçue par des passionnés d’après le directeur créatif John Garvin : « On est pas mal dans le studio à posséder une Harley-Davidson ou une autre moto... C’est très varié, on a des vieux bikers, des plus jeunes. C’est une véritable culture, on part en virée ensemble. »

Dernière chose à garder en tête avant la sortie : le titre, qui s’annonce déjà très lourd avec 70 Go à installer, aura droit à un patch Day One balèze de 21 Go additionnels. N’hésitez donc pas à faire un peu de ménage sur votre disque dur.

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous