Le patron de l'Overwatch League quitte Blizzard pour Epic et Fortnite

Nate Nanzer était le commissaire et le visage de la ligue depuis son annonce en 2016. Alors que l’Overwatch League entrera dans une phase décisive dans les prochains mois, son départ surprise n’arrive clairement pas au meilleur moment.

Il était à l’Overwatch League ce que Jeff Kaplan est à Overwatch en général : le visage de Blizzard le plus connu des fans. Et il faisait partie des fondateurs de l’Overwatch League. L’histoire raconte que c’est même lui a lancé l’idée à Jeff Kaplan lors d’un petit-déjeuner en 2015 à la GamesCom, quelques mois avant la sortie du jeu en mai 2016.

Le concept de cette ligue esport semblable aux championnats des sports traditionnels a fait son chemin chez Blizzard et a fini par parvenir aux oreilles du PDG d’Activision Blizzard, Bobby Kotick, qui a été convaincu.

C’est dire à quel point Nate Nanzer a joué un rôle décisif dans la création de l’Overwatch League, puis son développement. Mais alors que la deuxième saison bat son plein et que cette ligue esport rencontre toujours un certain succès, Nanzer a décidé a décidé de quitter son poste de commissaire de l'Overwatch League. Et ce n’est pas rien. Pour faire simple, le « commissioner » d’une ligue sportive ou esportive (comme Adam Silver en NBA) en est le patron.

Dans une série de tweets, Nate Nanzer explique à la « famille Overwatch League » qu’il quitte Activision Blizzard cette semaine, « la décision la plus difficile de [sa] vie. » Il va rejoindre un autre géant du jeu vidéo : Epic Games et son mastodonte Fortnite, où il va travailler sur l’esport du jeu qui est en plein développement, avec la première édition en cours de la World Cup à 100 millions de cashprize.

Il est remplacé chez Blizzard par Pete Vlastelica, qui était jusqu’à présent le patron des différentes ligues esport d’Activision Blizzard. Même s’il connaît bien la maison, il est loin d’être aussi connu et populaire auprès des fans de l’Overwatch League que Nate Nanzer, dont le départ est donc forcément un coup dur pour Blizzard.

C’est d’autant plus vrai que l’Overwatch League n’en est encore qu’à ses débuts par rapport au projet prévu. L’an prochain, toutes les équipes de la ligue joueront leurs matchs à domicile et à l’extérieur devant un public (comme dans le sport traditionnel). Un changement énorme qui ne manque pas d’ambition, mais qui implique aussi une logistique et des financements importants pour les équipes.

Heureusement pour Blizzard, Nate Nanzer laisse l’Overwatch League en bonne santé à son successeur. Mais c'est aussi ce qui met une certaine pression à ce dernier. Malgré les doutes initiaux de nombreux observateurs sur la viabilité du projet à son lancement en 2018, huit nouvelles équipes ont rejoint les douze premières cette année. Des places dans la ligue qui se monnayent de plus en plus cher, ce qui est évidemment bon signe pour son avenir.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous