5 raisons de suivre la Trackmania Cup de ZeratoR ce samedi

Pour sa septième édition, la compétition de ZeratoR va investir ce samedi le Zénith de Strasbourg où 7600 personnes seront présentes. On vous explique pourquoi il ne faut pas rater cet événement esport unique.

Demain, c’est normalement le dernier jour de la canicule qui touche la France depuis lundi. Alors que les spécialistes de la santé déconseillent strictement de pratiquer la moindre activité physique par cette chaleur, on a trouvé l’idée parfaite pour occuper votre samedi.

Au Zénith de Strasbourg, seize joueurs (huit duos) pros de Trackmania vont s’affronter pour tenter de remporter la ZrT Trackmania Cup 2019 et empocher le cashprize réservé au duo vainqueur, devant une salle à guichets fermés.

Oui, après avoir rempli le Grand Rex à Paris en 2016, l’Amphithéâtre 3000 de Lyon en 2017 et le Zénith de Toulouse en 2018, ZeratoR a réussi à faire payer 30 euros à 7600 personnes pour assister à une compétition sur un esport peu médiatisé. Alors pour comprendre comment une telle performance est possible, voici pourquoi la Trackmania Cup est immanquable.

Parce que Trackmania est un jeu sous-estimé

La Trachmania Cup se joue sur TrackMania²: Stadium, un jeu de course développé par Nadeo et édité par Ubisoft. On le reconnaît à quelques principes immuables : pas de collisions entre les véhicules, un style de conduite très arcade, et la possibilité pour les joueurs de créer des circuits avec un éditeur de niveau, qui est d’ailleurs utilisé par ZeratoR pour l’événement.

Trackmania a beau être peu connu du grand public, il possède une vraie communauté de fans, et c’est un esport facile à suivre et qui garantit qu’il y aura du spectacle. Les circuits sont originaux car irréalistes et très spectaculaires, la sensation de vitesse est importante, et il n’y a aucune différence de performance entre les véhicules. En résumé, c'est le jeu parfait pour les non-initiés, et il mériterait d’être plus connu des joueurs et des amateurs d’esport.

Parce que l’ambiance est dingue

Un événement esport en France dans un Zénith plein à craquer, ça n’arrive pas tous les jours. Et non seulement le public de la Trackmania Cup est bouillant, mais la production et la scénographie de l’événement sont de top niveau.

Comme il y aura 2500 personnes de plus qu’en 2018, on peut imaginer que la scène sera au moins aussi évoluée que l’an dernier, où il y avait notamment des voitures sur scène avec les joueurs dedans. Pour avoir une idée de ce à quoi ressemble l’ambiance d’une Trackmania Cup, on vous conseille de regarder la vidéo ci-dessous.

Parce que le niveau des joueurs garantit du grand spectacle

Ça tombe sous le sens, mais on ne fait pas un grand événement d’esport sans des joueurs de classe mondiale pour assurer le spectacle, et les seize concurrents sont d’abord passés par des qualifications en ligne où étaient réunis des milliers de participants.

On retrouvera donc le quadruple vainqueur de la compétition, le québécois CarlJr, mais aussi des habitués des finales comme les français Bren et Aurel, sans oublier d’autres piliers comme Pac, Papou, Cap (tous chez GamersOrigin), Badlulu ou encore Wingobear, vainqueur de la première ZLAN le mois dernier. Mais pour assurer le spectacle, la Trackmania Cup a un autre atout infaillible, et on y vient tout de suite.

Parce que les nouveautés de 2019 vont être drôles

On le sait depuis la ZLAN, la grande nouveauté de cette édition, c’est que la compétition se jouera pour la première fois en duo. C’est une idée déjà intéressante sur le papier, mais elle prend tout son sens avec les défis loufoques imaginés par ZeratoR. Cette année, ils seront au nombre de trois, et seront spécialement pensés pour les duos.

Le « You and I » obligera le premier joueur d’un duo à gérer la direction pendant que le second accélère ou freine, le « Switch » demandera aux joueurs de chaque duo d’échanger de place à chaque checkpoint, et enfin le « Be my guide » demandera à un joueur de chaque duo de jouer les yeux bandés pendant que son équipier le guide avec sa voix. De quoi rendre l’événement plus grand public qu’une compétition d’esport traditionnelle et 100% sérieuse.

Parce que ZeratoR

Evidemment, la Trackmania Cup ne serait rien sans son créateur et il est indéniable que beaucoup de fans se déplacent au moins autant pour assister au show de ZeratoR que par intérêt pour la compétition. Il faut dire qu’Adrien Nougaret est un commentateur qui donne de sa personne et qui rend véritablement épique l’esport de Trackmania.

Avant l’événement, c’est aussi lui qui a conçu les maps qui seront jouées lors de l’événement en live sur sa chaîne Twitch. Et comme vous pourrez le constater, ses créations sont souvent très difficiles voire complètement diaboliques.

Ça y est, vous êtes convaincus ? Même si l’événement est complet, rassurez-vous, il sera bien sûr possible de suivre l’événement sur Twitch. Rendez-vous demain à 18h sur la chaîne de ZeratoR.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous