Selon un informaticien du MIT, nous vivons tous dans un jeu vidéo géant

Et si la réalité n’était qu’un jeu vidéo ? Rizwan Virk pense que oui.

Film ou réalité. Un film a complètement changé la perception de la réalité : Matrix. Vingt ans plus tard, l’informaticien et développeur de jeux vidéo Rizwan Virk, également à la tête du programme Play Labs au Massachusetts Institute of Technology (MIT), publie un livre sur la réalité physique, et les « fortes chances » que l’on vivent tous (oui, vous et moi) dans une simulation programmée par ordinateur. « Il faut l’imaginer comme un jeu vidéo extrêmement qualitatif dans lequel nous sommes des personnages », résume l’informaticien à Vox. Et pour lui, cette « hypothèse de la simulation » est « très probable ».

Blue or Red ? Voici l’idée de base : les humains, et tout ce qui les entoure (comme la Terre, l’univers, etc.) font partie d’un énorme jeu vidéo de rôles en ligne (MMORPG). De là, il distingue deux hypothèses. La première, nous sommes des intelligences artificielles qui fonctionnent grâce à un ordinateur. La deuxième (comme dans « Matrix ») : on existe en dehors de ce monde et nous jouons un rôle dans un jeu. On en revient alors au film de 1999 avec la scène du choix entre la pilule bleue et la pilule rouge. En prenant la rouge, Neo se réveille en dehors du monde soi-disant réel et découvre l’envers du décor. 

Probable. Déjà en 2003, Nick Bostrom, professeur à l’Université d’Oxford, publiait un article intitulé Est-ce que tu vis dans une simulation d'ordinateur. Depuis, certains scientifiques s’intéressent à ce sujet, dont le célèbre Elon Musk (fondateur de Tesla, qui veut que nous vivions sur Mars).

Si Rizwan Virk y croit, c'est notamment à cause (grâce ?) aux jeux vidéo. Le fait que, aujourd’hui, nous pouvons être plusieurs milliers sur le même serveur à jouer en même temps, nourrit le débat autour de la question. De là à penser que nous pourrions être en train de vivre un monde de fiction ? « Je pense qu’il est plus probable que nous soyons dans une simulation que nous n’y soyons pas » termine Rizwan Virk, serein. Je crois que je vais prendre la pilule bleue.

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous