Détective Pikachu est-il le meilleur film adapté d’un jeu vidéo ?

À la surprise générale, le premier long-métrage Pokémon en live action est une telle réussite que la question se pose.

The Pokémon Company vient de réussir un exploit inattendu avec la sortie de Détective Pikachu. Au départ, il faut avouer que l’idée d’un film Pokémon en prise de vues réelles a suscité pas mal d’inquiétudes légitimes chez les fans de la série. Et quand on voit la réaction au design de Sonic dans son propre film en live action, on se dit qu’il s’agit clairement d’un choix très risqué.

Mais assez miraculeusement, Détective Pikachu évite quasiment tous les pièges, et va sans doute faire figure de film référence pour la franchise Pokémon, et même pour les films adaptés de jeux vidéo en général. Et ce n’est pas rien, quand on sait que ces adaptations ont toujours été passables au mieux, et carrément indignes au pire.

Alors comment un tel miracle est-il possible ? En fait, la recette du film est assez simple. Détective Pikachu a la bonne idée d’être truffé de références aux jeux Pokémon pour ravir les fans, mais aussi de s’écarter suffisamment de leurs histoires très répétitives et plates pour être intéressant à suivre pour tout le monde.

Le héros interprété par Justice Smith (The Get Down) est un ancien fan de Pokémon qui n’a pas réussi à devenir dresseur. Son père est un inspecteur de police qu’il a très peu connu, et qui disparaît dans un mystérieux accident. Commence alors une quête pour le retrouver, ce qui va permettre au personnage principal de rencontrer et de faire équipe avec un Pikachu qui parle et qu’il comprend.

Ce mélange de buddy movie et de voyage initiatique en quête d’un père est la première force du film. Ce n’est pas d’une incroyable originalité, mais le duo formé par Justice Smith et Ryan Reynolds (qui fait la voix, les animations et la motion capture du visage de Pikachu) fonctionne à merveille. L’acteur canadien (Deadpool) est épatant dans le rôle, et il porte littéralement le film sur ses épaules.

Puisque l’on parle de Pikachu, il faut aussi saluer l’animation à tomber par terre des Pokémon dans le film. Dans l’ensemble, les créatures sont superbement modélisées et expressives en live action. Ce sont des dizaines de Pokémon plus ou moins connus que l’on retrouve, et ils sont tous bluffants de réalisme. Pour la première fois, on découvre au cinéma un univers crédible où les humains et les Pokémon cohabitent comme dans les jeux, un monde riche et vivant qui fourmille de détails. C’est un régal de tous les instants pour les yeux, que l’on soit fan ou pas.

Si Pikachu est une merveille d’animation, il y a plusieurs autres stars inattendues dans le film. La première, c’est Psykokwak, le Pokémon absolument adorable et hilarant de Lucy Stevens, une jeune journaliste interprétée par Kathryn Newton (Big Little Lies). Son personnage a le mérite d’échapper aux clichés que l’on trouve habituellement dans les rôles du genre, ce qui est très appréciable. Mais la palme revient bien sûr au délicieux Bill Nighy (Good Morning England), excellent dans un rôle très mystérieux.

Mais surtout, Détective Pikachu fait tout pour plaire à la génération ayant grandi avec les premiers jeux Pokémon sortis il y a vingt ans sur Game Boy. Les clins d’œil sont nombreux, et le plus important est clairement le rôle joué par Mewtwo dans le film. Le plus célèbre des Pokémon légendaires tient une place centrale dans le scénario, et sa modélisation renversante contribue grandement à la dimension épique des scènes où il apparaît. Bref, le film est fidèle aux fondamentaux de Pokémon, et c’est une vraie lettre d’amour aux fans, mais qui ne perdra pas les autres en route.

Car Détective Pikachu n’est pas qu’un film hommage pour nostalgiques. Malgré sa simplicité apparente, son scénario rythmé a droit à quelques twists surprenants, et les dialogues sont drôles et émouvants à la fois, pour peu que votre âme d’enfant soit intacte. La réalisation de Rob Letterman (Gang de requins) en fait un voyage contemplatif souvent magique dans le monde des Pokémon, un parti-pris modeste qui en fait tout simplement le meilleur film Pokémon, celui que les fans attendent depuis vingt ans, et la meilleure adaptation d’un jeu vidéo au cinéma.

Vous l’avez compris, le film d’animation Mewtwo Strikes Back Evolution qui doit sortir cette année pour rendre hommage au premier long-métrage Pokémon sorti il y vingt ans (Mewtwo contre-attaque) est sous pression. Alors que peu de gens y croyaient il y a quelques mois quand le design des premiers Pokémon a été révélé, Détective Pikachu est maintenant entouré d’une énorme hype et devrait faire un carton au box-office, et c’est mérité. Une suite est même déjà dans les cartons. Prends-en de la graine, Sonic.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous