Bad Robot, la boîte de prod de J. J. Abrams, bientôt vendue à Apple ?

La société de production à qui l'on doit Lost, Westworld ou encore Star Wars serait en train de négocier avec Warner et Apple pour un potentiel rachat. Abrams demanderait jusqu’à 500 millions de dollars.

« Bad Robot ! » Si vous regardez des séries depuis vingt ans, il y a de fortes chances que ce son vous évoque quelque chose. Eh oui, il s’agit bien de la société de production de notre idole à tous, J. J. Abrams. Depuis sa création en 1998, le logo de Bad Robot Productions est apparu dans certaines des meilleures séries du monde : Alias, Lost, Fringe, Person of Interest ou encore Westworld pour n’en citer que quelques-unes.

Et n’oublions pas le cinéma, puisque Bad Robot a aussi coproduit les quatre derniers films Mission Impossible, les trois derniers Star Trek, Super 8, les trois Cloverfield ou encore les épisodes VII, VIII et IX de Star Wars. Bref, Bad Robot, c’est le paradis des geeks. Mais on a appris ces derniers jours que le bébé de J. J. Abrams et Bryan Burk pourrait bien être racheté par un géant de l’audiovisuel ou des technologies.

Selon le site américain Deadline, Apple et Warner s’intéressent en effet à Bad Robot, et ils ne sont pas les seuls, puisque Sony et Universal sont aussi dans la danse. Mais Abrams aurait une préférence pour les deux premiers, et plus particulièrement pour Warner. La raison de cette proximité naturelle est simple : les locaux de Bad Robot sont au coeur de ceux de Warner, et trois des séries actuelles de Bad Robot (Westworld, Lovecraft et Demimonde) sont diffusées sur HBO (qui appartient à Warner).

Bad Robot va aussi produire trois séries (Little Voice, My Glory Was I Had Such Friends et Lisey's Story) pour Apple TV+, le futur service de vidéo à la demande de la firme de Cupertino. Mais selon Deadline, la balance pencherait du côté de Warner, davantage en mesure de sortir les 500 millions de dollars réclamés par Abrams, grâce à son récent rachat par le géant des télécoms AT&T pour plus de 80 milliards de dollars.

Ce dernier veut aussi se lancer sur le marché très concurrentiel de la SVOD avec son propre service qui devrait être lancé l’année prochaine. Déjà fort du catalogue de HBO et Warner, la plateforme ne serait pas contre posséder les bijoux passés et futurs de Bad Robot.

A lire aussi

  • Qui sommes-nous ?

    Pour en savoir plus sur GG
    Voir la page
  • Contact

    Envoyez-nous vos idées, vos projets, vos remarques et vos meilleurs moves. GG vous répondra ;)
    Contactez-nous